Lecture rencontre avec Philippe Leignel


Le samedi 26 mars 2021,

l’espace d’une matinée, le poète Philippe Leignel – né en 1961,
professeur de langue et de littérature française pendant plus de
trente ans dans le Canton de Vaud, et auteur de quatre recueils de
poèmes – a lu des extraits de L’espace pour mourir, poème
rhapsodique dont les stances sont toutes reliées à une figure de
femme imaginaire.

Également traducteur de Miguel Hernandez (1910-1942), un des
plus grands poètes de la guerre civile espagnole, Philippe Leignel
a évoqué sa brève existence, tragique et lumineuse. Il a donné
lecture de quelques poèmes extraits de Mon sang est un chemin
(Xenia, 2013), choisis et traduits de l’espagnol en collaboration
avec Sara Solivella.